À SUIVRE AUSSI SUR Scoop-it!

______________________________________________________
_________________________________________

À suivre aussi sur Scoop-it! - périodicité variable :

- 3 worlds in Information Governance (Jean-Pascal Perrein)
- Gestion intégrée des documents d'activité (Michel Roberge)
- Point de vue sur l'information (Jean-Pascal Perrein)

et sur Paper.li - publication quotidienne :

- Information Governance (Jean-Pascal Perrein)
- Carrefour des archives (Anne-Marie Bruleaux)

Mes billets son aussi publiés sur Tumblr : Gestion des documents d'activité
_______________________________________________________________________________________________

2012-09-25

611 – Le retour à l’ « âge de pierre » pour la conservation permanente des documents technologiques

Le site Web du journal La Presse titrait le 24 septembre : Hitachi annonce l’invention du stockage perpétuel des données. Et devinez sur quel support : de la pierre, de la silice naturelle cristallisée, du quartz.

Un retour à l’âge de la pierre! Mais en y consignant l’information toujours en mode binaire : des points gravés sur la surface de plaques de quartz pouvant être décodés au moyen d’un logiciel spécialisé sur tout ordinateur relié à un appareil de lecture approprié. Un « nouveau » support « très stable et hautement résistant à la chaleur, à l'eau, aux ondes radio et à la plupart des agents chimiques » dont la taille correspondrait « à peu près à celle d'un CD […] pour qui l'augmentation de cette densité ne devrait pas poser de problème ».

Un retour aux sources de l’archivage de la mémoire de l’Humanité! « Ce qui fut sera. Ce qui s’est fait se refera. Et il n’y a rien de nouveau sous le soleil. » (Ancien Testament, Ecclésiaste I,9)

Michel Roberge :-)

2 commentaires:

Anonyme a dit...

Enfin une solution intelligente : même Rosette n'aurait pas fait mieux !
En effet, pour les hiéroglyphes, il avait été nécessaire de trouver un "document" écrit en plusieurs langues. Là, nul besoin : tout le monde sait, saura, compter jusqu'à 2 : 0, 1, 10, 11... Et dans cinq milles ans, tout le monde aura son PC sous Win328467.
Enfin, et c'est là le scoop, tout le monde parlera le japonais et saura, dans quelques centaines de millions d'années (sic), faire correspondre les idéogrammes à quelques bytes.

"Avec n'importe quel ordinateur capable de déchiffrer le langage binaire --un programme simple à installer sur n'importe quelle machine, quelle que soit l'évolution de l'informatique-- les données seront lisibles quasiment éternellement, assure M. Torii."

Quelle belle plaisanterie !

Désolé cher Michel Roberge, je n'aurais pas titré un "retour sur l'âge de pierre" mais plutôt "Le début de la planète des singes". À moins que le marketing d'Hitachi fasse confiance aux archivistes pour n'apprendre à personne la complexité d'un langage, l'arbitraire d'un codage ou la pauvre éternité des œuvres humaines qui ne sont quasiment plus intelligibles après une poignée de milliers d'années.

Cload77

Michel Roberge
Expert en gouvernance documentaire
a dit...

J'apprécie votre sens de l'humour. En effet, dans 5000 ans, y aura-t-il encore des ordinateurs? Voire des humains pour les utiliser? Et j'ose espérer que le système d'exploitation Win328467 que vous anticipez sera exempt de tout bugue qui nous empêcherait de consulter un document des siècles passés.

Mais admettez avec moi que l'occasion était trop belle pour y faire cette analogie et se dérider :-))