À SUIVRE AUSSI SUR Scoop-it!

______________________________________________________
_________________________________________

À suivre aussi sur Scoop-it! - périodicité variable :

- 3 worlds in Information Governance (Jean-Pascal Perrein)
- Gestion intégrée des documents d'activité (Michel Roberge)
- Point de vue sur l'information (Jean-Pascal Perrein)

et sur Paper.li - publication quotidienne :

- Information Governance (Jean-Pascal Perrein)
- Carrefour des archives (Anne-Marie Bruleaux)

Mes billets son aussi publiés sur Tumblr : Gestion intégrée des documents d'activité
_______________________________________________________________________________________________

2014-11-26

960 – Des centaines de milliers de livres scientifiques aux rebuts

L’article date déjà de plus d’un mois mais il est toujours d’actualité. Au Canada, on assiste à une chasse aux sorcières qui a un impact important sur le patrimoine documentaire scientifiques conservé dans un certain nombre de centres de documentation, de centres et d’instituts de recherches. Le journal Le Soleil de Québec publiait, sous la plume de Johanne Fournier, l’exemple du vécu récent des  « employés de l'Institut Maurice-Lamontagne de Mont-Joli [qui] ont été choqués à la vue de centaines de documents jetés dans un conteneur à ordures placé à l'extérieur de l'édifice. » Un des représentants des « scientifiques de ce centre de recherche en sciences de la mer de Pêches et Océans Canada » se disait d’ailleurs « inquiet du sort des quelque 70 000 titres dont disposait leur bibliothèque et que le Ministère a décidé de fermer ».

2014-11-24

959 - La gestion des documents d’activité et des archives d’un nouvel État

Lorsqu’une région ou une province aspire à devenir un pays à la suite d’un référendum ou d’une déclaration d’indépendance, quel impact peut-on anticiper sur les nouveaux rôles qui pourraient être assumés par les Archives ? Cette question, bien qu’elle soit théorique, se pose toutefois en termes de planification. Car ce sont bel et bien un certain nombre de défis et d’opportunités qui pourraient attendre la capitale de la Catalunya si celle-ci devenait un nouvel état européen.

Un livre blanc publié par l’ajuntament, Barcelona, la capitale d'un nouvel État, nous apprend que l’archiviste en chef de la ville a fait partie d’un groupe d'experts réfléchissant sur les impacts de la transformation de la ville comme capitale d’un nouveau pays.

Dans un chapitre intitulé  Barcelona, la capitale de la connaissance et de la culture. Les archives de la ville, une clé, Joaquim Borràs, l'archiviste en chef, y expose comment les Archives de la capitale catalane sont la clé pour améliorer la transparence des processus de gestion et de décision, la bonne gouvernance et l'accès facile et rapide aux documents publics et comment l'information du public est un moteur pour la connaissance de l’histoire nationale en contribuant au droit de savoir et au devoir de mémoire de toute la société catalane.

L'objectif de cette proposition est, par conséquent, la constitution d’un corpus unifié et cohérent en ce qui concerne des ressources, des infrastructures et du cadre réglementaire intégré dans le cadre politique, organisationnel et réglementaire. L’émergence d’une nouvelle approche de gestion de l’information de la ville de Barcelona pour devenir, à l'échelle internationale, un chef de file dans la gestion de ses documents d’activité et de l'innovation, dans la diffusion et la préservation du patrimoine documentaire et comme un service public largement ouvert et visant à répondre aux besoins et aux attentes d’une société intégrée dans l’environnement numérique mondial.

Comme quoi les aspirations à l’indépendance nationale peuvent être des plus motivantes, entre autres pour les praticiens de notre métier en s’inscrivant, comme l’a déclaré de maire de Barcelona, Xavier Trias, dans une démarche plus globale pour la construction d’un « pays plus juste, plus libre et où les gens vivent mieux. »

(traduction libre du communiqué publié sur la page Web de l’Arxiu municipal de Barcelona)

Michel Roberge

2014-11-19

958 - « Tout numérique » : et si la mémoire de nos vies s'effaçait ?


Tel est le titre d’un intéressant article publié par Pascal Hérard sur le site Web de TV5monde.com. Il rappelle que « l'humanité a pu progresser, s'enrichir mutuellement grâce au partage de connaissances, de techniques et de traditions à travers les âges [avec des techniques de stockage analogiques]. Tablettes de pierre chez les Sumériens, papyrus égyptiens, livres sur tissu, sur papier, imprimerie, puis disques de cire, de vinyle, pellicules photo, pellicules cinéma, bandes audio, bandes vidéo ».

Mais qu’en sera-t-il avec le numérique qui nous envahi ? s’interroge l’auteur en abordant la question sous quatre angles :
  • Cinéma : le tout-numérique est trop risqué !
  • L'histoire familiale obsolète en 2035 ?
  • Mémoire familiale numérique
  • Conserver ses photos numériques… sur support analogique ?

Bonne réflexion

2014-11-17

957 – Des vêtements à base… de manuscrits recyclés

Entre l’effondrement de l’Empire romain d’occident et la Renaissances et les Grandes découvertes, en voici une qui vous surprendra peut-être. À cette époque, en Europe, on recyclait ses livres et peut-être même certains manuscrits en vêtements. Hé oui, des vêtements à base… de manuscrits recyclés.

C’est ce que nous présente un article de Louis Mallié publié sur le site Web de actualitte.com en relatant, entre autres, les propos d’une chercheuse allemande qui affirmait, lors d’une conférence, que « l'épaisseur et la texture de la matière était idéale pour la doublure d'une robe ».

Il cite également un professeur en histoire des livres médiévaux à l'université de Leiden qui explique que les livres « faits mains depuis des siècles s'étaient rapidement démodés dans les premiers âges de l'imprimerie. Et c'est donc la raison pour laquelle on retrouve dès cette époque des extraits de manuscrits, employés pour fabriquer aussi bien des reliures de livres que des vêtements ».

Qu’attendez-vous pour renouveler votre garde-robe à partir de vos vieux livres en papier ? Personnellement, je pourrais recycler les quelques 500 pages du manuscrit de mon premier roman dont l’action se déroule dans le merveilleux monde des archives et qui semble n’intéresser aucun éditeur.

Michel Roberge

2014-11-13

956 - Conférence à la Ve Convencion Internaciónal de Archivistas (Puebla, Mexico)


Je prononce aujourd’hui une conférence magistrale intitulée « La gouvernance documentaire : un cadre stratégique pour la gestion intégrée des documents d’activité en format papier et technologiques » dans le cadre d’un congrès regroupant des archivistes d’Amérique du Sud, d’Amérique centrale, du Mexique et d’Espagne :

1.    Définition de la gestion intégrée des documents d’activité

2.    Un préalable : l’établissement d’un plan de gouvernance documentaire
  • La portée du projet
  • Les pratiques actuelles
  • Les cibles à atteindre
  • Les activités à réaliser
  • Le plan de match : les échéanciers, les efforts, les ressources

3.    Le développement du système

4.    Le déploiement du système

5.    La maintenance du système

6.    Quelques facteurs de succès
  • La clarté du projet et de ses objectifs
  • Le champ d’action du projet
  • Le respect de certaines exigences
  • L’engagement de la direction, des gestionnaires et de l’ensemble du personnel
  • Une démarche de gestion de projet
  • La qualité des composantes du système
  • L’assurance de la pérennité du système

Michel Roberge