À SUIVRE AUSSI SUR Scoop-it!

______________________________________________________
_________________________________________

À suivre aussi sur Scoop-it! - périodicité variable :

- 3 worlds in Information Governance (Jean-Pascal Perrein)
- Gestion intégrée des documents d'activité (Michel Roberge)
- Point de vue sur l'information (Jean-Pascal Perrein)

et sur Paper.li - publication quotidienne :

- Information Governance (Jean-Pascal Perrein)
- Carrefour des archives (Anne-Marie Bruleaux)

Mes billets son aussi publiés sur Tumblr : Gestion des documents d'activité
_______________________________________________________________________________________________

2014-07-31

927 - La gestion des documents d’activité en 2014 (2) : documents qui doivent être conservés ou détruits ?

L’AIIM a réalisé en avril 2014 un sondage auprès de 487 professionnels du domaine de la gestion de l’information et des documents d’activité provenant d’organisations de toutes tailles : 33% de plus de 5 000 employés, 39% entre 500 et 5 000 employés et 28% de 10 à 500 employés. 74% des participants nord-américains et 19% d’européens. Il est possible de consulter l’ensemble des données de l’enquête en cliquant ici dont voici un des constats (traduction libre) :

« Seulement 12% des répondants sont certains de conserver seulement les documents dont ils ont besoin alors que 42% n’ont aucune idée sur les documents qui doivent être détruits. »

2014-07-30

926 - La gestion des documents d’activité en 2014 (1) : support papier vs électronique ?

L’AIIM a réalisé en avril 2014 un sondage auprès de 487 professionnels du domaine de la gestion de l’information et des documents d’activité provenant d’organisations de toutes tailles : 33% de plus de 5 000 employés, 39% entre 500 et 5 000 employés et 28% de 10 à 500 employés. 74% des participants nord-américains et 19% d’européens. Il est possible de consulter l’ensemble des données de l’enquête en cliquant ici dont voici un des constats (traduction libre) : 

« Dans l’ensemble, les organisations ont stabilité leur volume de documents papier alors que les documents technologiques sont en croissance rapide dans 68% des organisations interrogées. 32% ont déclaré une diminution réelle des documents physiques alors qu’aucun répondant n’a fait le même constat avec les documents technologiques. »

2014-07-29

Hors série – Faire d’une pierre deux coups

Vous souhaitez vous initier à la langue espagnole au moyen de textes portant sur la gestion des documents d’activité ? Je vous recommande la lecture des quatre billets suivants tirés du blogue ciéncia archivívistica publiés par David Garcia Salazar, étudiant à l’Escola Superior d'Arxivística i Gestió de Documents (ESAGED) à Barcelona :

 

Evaluación documental en la empresa privada

El gestor documental y la empresa privada

Los soportes documentales

Invertir en archivística

 


Michel Roberge

2014-07-25

Note de lecture : Harry Bosh et son attachement au support papier (1)

Lu dans Ceux qui tombent (Michael Connelly. Paris : Calman-lévy, 2014) cette scène rigolote à propos de l’opinion de son héros, l’inspecteur Harry Bosh, à propos des documents numériques :


« Le monde entier était peut-être passé au numérique, mais Harry Bosch n'avait pas suivi le mouvement. Il se débrouillait avec un téléphone et un ordinateur portables. Il écoutait de la musique sur un iPod et il lui arrivait de lire le journal sur celui de sa fille. Mais pour le « livre du meurtre », il était et resterait toujours attaché au plastique et au papier. Harry Bosch était un dinosaure. Peu importait que le service s'oriente vers l'archivage numérique et que le nouveau PAB ne comporte plus d'endroits où coller des étagères pour ranger les gros classeurs bleus qui constituent ce livre du meurtre. Bosch restait fidèle aux traditions, surtout quand il pensait qu'elles aidaient à attraper des tueurs. » (p. 143)

2014-07-23

Curiosité : La gestion de l’information au XVIe siècle

« Parmi le fond de livres anciens […] à la Bibliothèque Diderot de Lyon figure un ouvrage du florentin Cosimo Rosseli, prédicateur de l’ordre dominicain, publié à Venise chez Antoine de Padoue en 1579 : Thesaurus Artificiosae Memoriae. Ce livre fait de l’auteur un des plus importants représentants des « arts de la mémoire » à la Renaissance, genre notamment étudié par l’historienne américaine Frances Yates. »

Un premier article publié sur le site Web bibulyon.hypothese.org y présente les technique de mémorisation prônées par le dominicain. Et L’auteur du billet de faire un rapprochement avec le concept de « carte heuristique » popularisé quelque siècle plus tard par Tony Buzan.


Michel Roberge